LIBRA

Le collectif LIBRA, qui fait de la lutte contre les violences faites aux femmes son cheval de bataille, utilise la mode et l’art pour combattre les inégalités et injustices sociales « L’Art pour l’Art », écrivait Théophile Gautier.

L'Art uniquement pour l'esthétique, pour servir le Beau. Mais parfois, aussi, l’Art s’engage.

Il soutient, défend, dénonce.

LIBRA - qui désigne en Anglais le signe astrologique de la balance - c’est la mode engagée. Pour sa collection 2019/2020 la marque française collabore avec l’artiste AKACHA et s’attaque aux violences faites aux femmes.

Elle s’engage à reverser une partie de ses bénéfices à diverses associations, pour soutenir cette cause et mettre en lumière leur travail quotidien. Lancée début 2020 par plusieurs créateurs provenant de milieux différents, LIBRA propose des produits portant les prénoms de femmes qui ont marqué l’histoire (ROSA, SIMONE, KAHINA, MAYA, KAMALA), et rend hommage à certaines personnes qui rejoignent le collectif et partagent sa cause.

C’est le cas de Nico, une jeune danoise qui côtoie quotidiennement des personnes âgées et Sandra, l’une de leur productrices au Portugal, qui sont mises à l’honneur dans plusieurs pièces de la collection 2020.

LIBRA invite à consommer intelligemment : investir pour rendre hommage à l’art en soutenant une cause.

Les pièces proposées sont conçues à partir de matières nobles, le coton issu de plantations biologiques, et les fournisseurs choisis pour leur éthique responsable.